En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site. Consultez notre Politique de confidentialité pour plus d'informations.

5 règles d'or pour réussir sa visite

Thursday
4
July
2024
5
min de lecture
Temps de lecture
5 min

Cette fois-ci, vous le sentez bien, vous êtes à deux doigts de professer à votre agent votre amour certain pour le bien qu’il vous fait visiter… Pourtant, avant de se jeter dans le grand bain, il y a quelques informations à ne pas négliger, pour s’assurer qu’il s’agit d’un bon achat.

1. Préparez-vous en amont

Règle d'or : faites vos devoirs !

Avant même de planifier une visite, assurez-vous d'avoir toutes les informations nécessaires sur le bien que vous avez dans le viseur. Baladez-vous sur google satellite pour découvrir le quartier, vérifiez la présence d’une route, de transports, commerces… Bref, tout ce qui aura un impact direct sur votre quotidien. Un rapide coup d’oeil sur le plan d’urbanisme peut s’avérer précieux !

Portez une attention spéciale au prix du mètre carré, qui devrait figurer sur la fiche du bien : est-il cohérent avec les prix du quartier ?

Listez les questions que vous aimeriez poser, et contactez votre agent ou vendeur. Cela aura le double objectif de montrer votre sérieux & motivation, ainsi que commencer à rassembler des informations avant la visite. Voici quelques questions que vous pouvez déjà poser :

  • Quand le bien sera-t-il disponible ?
  • Y a-t-il déjà eu des visites ou offres ? Ne prenez pas forcément la réponse au mot, il peut s’agir d’une technique de vente pour accélérer votre décision…
  • Pour quelle raison est-il mis en vente ? Depuis quand est-il sur le marché ?
  • Peut-on programmer plusieurs visites ?

Munissez-vous également d'un dossier complet avec vos documents financiers si vous envisagez de faire une offre rapidement.

2. Examinez chaque pièce en détail

Règle d'or : du détail, jamais trop de détails.

Inspectez chaque pièce du logement. Vérifiez l'état des murs, des sols et des plafonds, les fenêtres, et les équipements. Soyez attentif aux signes d'humidité, aux fissures, et à la qualité des matériaux. Et posez des questions ! Même si vous ne comprenez pas toutes les réponses, vous pourrez revenir dessus plus tard.

Voici quelques questions à poser :

  • de quelle exposition à la lumière naturelle le bien bénéficie-t-il ? Bien entendu, pas de bonne réponse à cette question, cela dépend de vos préférences : une chambre exposée plein sud peut plaire en hiver, mais gêner en été.
  • dans quel état sont le système de chauffage et/ou d’isolation et à quand remonte la dernière visite technique ? Cela vous aidera à déterminer si des travaux d’efficacité énergétique sont à prévoir, ayant un impact direct sur la valeur du bien.
  • vérifier l’état du circuit électrique : y a-t-il des prises au bon endroit ? à quoi ressemble le panneau électrique ? N’hésitez pas à demander le diagnostic électrique à l’agent ou au propriétaire. Celui-ci est obligatoire, pour les biens dont l’installation a été faite il y a plus de 15 ans.

4. Portez une attention particulière à la cuisine et à la salle de bains

Règle d'or : ce sont les pièces les plus chères à rénover.

Vérifiez l'état de la plomberie, des équipements, et des revêtements. Testez les robinets, chasse d'eau, et prises électriques. Assurez-vous que ces pièces sont bien ventilées et n’ont pas de traces de moisissures.

2. Faites plusieurs visites à des moments différents

Règle d'or : Ne vous fiez pas à une seule visite.

Visitez le bien plusieurs fois, à différentes heures de la journée et de la semaine. Cela vous permettra de mieux comprendre l’ambiance du quartier, le niveau de bruit et l'ensoleillement du logement. Et bien entendu, de revenir sur certains aspects qui vous auraient échappé ou que vous auriez omis. L’agent essayera certainement de vous presser à faire une offre, résistez à la tentation de céder à ses exigences pour ne pas faire d’erreurs !

5. Faites-vous accompagner par un professionnel

Règle d'or : L'avis d'un expert est inestimable.Si vous n’êtes pas sûr de vos compétences en matière de bâtiment, faites appel à un professionnel pour vous accompagner lors des visites. Un expert saura détecter les vices cachés et vous fournir une estimation des travaux nécessaires.

Bonus : des spécialistes Hestia sont là pour vous accompagner ! Parmi nos conseillers se trouvent d’anciens agents immo… Ils ont de nombreuses astuces à vous partager, pour vous éclairer dans votre visite. N’hésitez pas à les contacter, ils sont là pour ça !

L'astuce bonus de Sébastien, analyste chez Hestia :
👨 “N’hésitez pas à creuser la situation du vendeur : s’il s’agit d’un divorce, d’un changement de région, préparer les rentrée des classes, ou bien s’il s’agit d’une succession… Cela vous donnera un indice direct sur l’urgence qui accompagne cette vente, et donc la future marge de négociation. Par exemple, en cas de succession, les héritiers sont plus enclin à une négociation importante car ils doivent régler les frais de succession dans les 6 mois !”

On espère que ça vous a aidé, nous avons hâte de voir les pépites que vous dénicherez avec l’aide de ces conseils ! Et surtout, n'oubliez pas qu'une équipe d'experts immobilier sont là si vous avez la moindre question !

Cette fois-ci, vous le sentez bien, vous êtes à deux doigts de professer à votre agent votre amour certain pour le bien qu’il vous fait visiter… Pourtant, avant de se jeter dans le grand bain, il y a quelques informations à ne pas négliger, pour s’assurer qu’il s’agit d’un bon achat.

1. Préparez-vous en amont

Règle d'or : faites vos devoirs !

Avant même de planifier une visite, assurez-vous d'avoir toutes les informations nécessaires sur le bien que vous avez dans le viseur. Baladez-vous sur google satellite pour découvrir le quartier, vérifiez la présence d’une route, de transports, commerces… Bref, tout ce qui aura un impact direct sur votre quotidien. Un rapide coup d’oeil sur le plan d’urbanisme peut s’avérer précieux !

Portez une attention spéciale au prix du mètre carré, qui devrait figurer sur la fiche du bien : est-il cohérent avec les prix du quartier ?

Listez les questions que vous aimeriez poser, et contactez votre agent ou vendeur. Cela aura le double objectif de montrer votre sérieux & motivation, ainsi que commencer à rassembler des informations avant la visite. Voici quelques questions que vous pouvez déjà poser :

  • Quand le bien sera-t-il disponible ?
  • Y a-t-il déjà eu des visites ou offres ? Ne prenez pas forcément la réponse au mot, il peut s’agir d’une technique de vente pour accélérer votre décision…
  • Pour quelle raison est-il mis en vente ? Depuis quand est-il sur le marché ?
  • Peut-on programmer plusieurs visites ?

Munissez-vous également d'un dossier complet avec vos documents financiers si vous envisagez de faire une offre rapidement.

2. Examinez chaque pièce en détail

Règle d'or : du détail, jamais trop de détails.

Inspectez chaque pièce du logement. Vérifiez l'état des murs, des sols et des plafonds, les fenêtres, et les équipements. Soyez attentif aux signes d'humidité, aux fissures, et à la qualité des matériaux. Et posez des questions ! Même si vous ne comprenez pas toutes les réponses, vous pourrez revenir dessus plus tard.

Voici quelques questions à poser :

  • de quelle exposition à la lumière naturelle le bien bénéficie-t-il ? Bien entendu, pas de bonne réponse à cette question, cela dépend de vos préférences : une chambre exposée plein sud peut plaire en hiver, mais gêner en été.
  • dans quel état sont le système de chauffage et/ou d’isolation et à quand remonte la dernière visite technique ? Cela vous aidera à déterminer si des travaux d’efficacité énergétique sont à prévoir, ayant un impact direct sur la valeur du bien.
  • vérifier l’état du circuit électrique : y a-t-il des prises au bon endroit ? à quoi ressemble le panneau électrique ? N’hésitez pas à demander le diagnostic électrique à l’agent ou au propriétaire. Celui-ci est obligatoire, pour les biens dont l’installation a été faite il y a plus de 15 ans.

4. Portez une attention particulière à la cuisine et à la salle de bains

Règle d'or : ce sont les pièces les plus chères à rénover.

Vérifiez l'état de la plomberie, des équipements, et des revêtements. Testez les robinets, chasse d'eau, et prises électriques. Assurez-vous que ces pièces sont bien ventilées et n’ont pas de traces de moisissures.

2. Faites plusieurs visites à des moments différents

Règle d'or : Ne vous fiez pas à une seule visite.

Visitez le bien plusieurs fois, à différentes heures de la journée et de la semaine. Cela vous permettra de mieux comprendre l’ambiance du quartier, le niveau de bruit et l'ensoleillement du logement. Et bien entendu, de revenir sur certains aspects qui vous auraient échappé ou que vous auriez omis. L’agent essayera certainement de vous presser à faire une offre, résistez à la tentation de céder à ses exigences pour ne pas faire d’erreurs !

5. Faites-vous accompagner par un professionnel

Règle d'or : L'avis d'un expert est inestimable.Si vous n’êtes pas sûr de vos compétences en matière de bâtiment, faites appel à un professionnel pour vous accompagner lors des visites. Un expert saura détecter les vices cachés et vous fournir une estimation des travaux nécessaires.

Bonus : des spécialistes Hestia sont là pour vous accompagner ! Parmi nos conseillers se trouvent d’anciens agents immo… Ils ont de nombreuses astuces à vous partager, pour vous éclairer dans votre visite. N’hésitez pas à les contacter, ils sont là pour ça !

L'astuce bonus de Sébastien, analyste chez Hestia :
👨 “N’hésitez pas à creuser la situation du vendeur : s’il s’agit d’un divorce, d’un changement de région, préparer les rentrée des classes, ou bien s’il s’agit d’une succession… Cela vous donnera un indice direct sur l’urgence qui accompagne cette vente, et donc la future marge de négociation. Par exemple, en cas de succession, les héritiers sont plus enclin à une négociation importante car ils doivent régler les frais de succession dans les 6 mois !”

On espère que ça vous a aidé, nous avons hâte de voir les pépites que vous dénicherez avec l’aide de ces conseils ! Et surtout, n'oubliez pas qu'une équipe d'experts immobilier sont là si vous avez la moindre question !

Et si c'était fait pour vous ?

En un tour de main (et quelques clics) vous pouvez connaître votre budget d'achat prévisionnel ! Vous saurez enfin si la propriété vous va bien.

Devenir propriétaire